10/11/2009

Moi, je

Les blogueurs montrent l'exemple.

Mon blog,

mes visites,

mes visiteurs,

mon compteur,

mon site,

ma participation,

mon billet,

mon post,

ma mise à la une,

mon design,

mes lecteurs,

mes idées,

mon référencement..

Je, moi, ma, mes, mon...

Mon humilité ?

Ma modestie ?

12:56 Écrit par John dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook |

Commentaires

Je suis pour le "moi je" Quand je m'exprime sur le mode "moi je", je n'engage que moi, je ne parle que de ce que je sens, ou pense, ou vis. Je ne risque guère de tomber dans ce que j'appelle les "jugements-généralités", inévitables dans le langage : "Nous, on, ils ou elles, les jeunes, les vieux, les blancs, les noirs, etc." qui met dans le même panier tous ceux qui ne s'y reconnaissent pas nécessairement.

Il y a d'énormes différences entre les être humains et presque la seule certitude qui concerne tout le mondes est : "Nous sommes nés et nous allons mourir". C'est l'expérience de ma longue vie qui m'a amenée à ne pas m'exprimer à la place des autres, et notamment en matière de deuil qui est vécu si différemment d'une personne à l'autre.

J'ai déjà eu droit à cause de mon "moi je" à des attaques virulentes, intolérables, que "moi je" ne formule sur personne. Et ce n'est pas ce genre de propos qui est de nature à me faire renoncer à ma manière de m'exprimer.

Écrit par : Marie-Claire | 11/11/2009

@Marie Claire il y a differentes sortes de "moi je", tu remarqueras que j'ai placé une virgule pour séparer le "moi" du "je". Je parle plutôt ici du sentiment de possession et de la fierté qui l'accompagne, j'ai écrit "mon blog, mon public, mon compteur" comme j'aurais pu écrire "ma mercedes, ma villa, mon yacht, mes vacances en Floride"

Écrit par : c64 | 11/11/2009

OK En effet je n'avais pas remarqué la virgule qui change tout. Qu'est-ce qu'il faut être attentif pour ne pas comprendre de travers !

Écrit par : Marie-Claire | 12/11/2009

Les commentaires sont fermés.