15/04/2009

Ma philosophie météo.

Il fait bon...mais tous les jours la météo nous dit que demain il va faire mauvais...et le lendemain il fait bon.

Le gouvernement nous parle sans arrêt de plan "anti-crise".

Quel rapport ? le rapport est très simple. Je me demande si personne n'a jamais fait d'étude sur l'impact économique des mauvaises prévisions météo...

Il existe beaucoup d'entreprises dont le chiffre d'affaire est dépendant du temps qu'il fait, les entreprises travaillant dans le domaine du tourisme bien sûr, mais beaucoup d'autre aussi; la construction, la location d'outillage, jardinage, bricolage exterieur, etc... la liste est énorme.

En réalité la bonne tenue de ces entreprises n'est pas vraiment dépendant de la météo réelle, mais de la météo annoncée la veille.

Il va faire mauvais demain, je ne louerai pas de motoculteur. Si je travaille dans la construction: intempérie. Si j'avais prévu une journée à la mer, dans les ardennes ou au zoo; ce sera pour une autre fois.

Si on résume, la météo c'est tout simple: soit il va faire bon demain, soit il va faire mauvais demain. Travaillant dans une de ces entreprises ou le client se faire rare si il fait mauvais, j'ai pû me rendre compte que ces "prédictions" météos sont une grande loterie, une chance sur deux de se tromper.

Dans les faits, il arrive beaucoup plus souvent qu'un mauvais temps soit annoncé et qu'il fasse bon que l'inverse. Or la plupart des gens ont une confiance aveugle en ces prédictions, un peu comme pour leur horoscope. Ces gens, si ils se lèvent le matin et qu'il fait grand soleil considèrent qu'il fait mauvais quand même puisque la météo d'hier avait dit qu'il ferait mauvais aujourd'hui. Donc ils ne font pas ce qui etait prévu.

Ne serait-il pas judicieux, en parlant de plan de relance économique que le gouvernement donne instruction aux opérateurs météo de prédire le bon temps plutôt que le mauvais quand ils sont dans le doute ? Je suis persuadé que l'impact économique de cette mesure serait considérable.

11:04 Écrit par John dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook |

Commentaires

Ouais c'est vrai que la météo est un gros business surtout pour l'etat qui est actionnaire de meteo france

Écrit par : météo | 26/01/2012

Les commentaires sont fermés.