11/04/2009

La philosophie du médiocre.

Voila, je déménage ce week-end de Paques, j'ai trouvé une maison plus grande, chacun des enfants aura sa chambre, et mon épouse un bureau. Je ne suis pas chassé de la maison actuelle, c'est un libre choix, et  comme je suis d'un naturel positif et optimiste je vois ce premier (et j'espère dernier) déménagement comme une aventure.

Je suis donc assez étonné de la réaction de certaines personnes quand je dis que je déménage; une voisine qui me voyait charger quelques cartons me posait la question. Ben oui je déménage...

-"Ah mon pauf mossieur, vous avez acheté une nouvelle maison ?"

-"Ben oui."

-"Ah mon pauf-pauf mossieur, vous zetes encor engagé pour 20 ans alors ? et si vous perdez vot boulot ? comment qvous allez fairrr ? hein ?"

-"ben on la revendra, pauf madame..."

-"Ah vous voyez, faudrai mieux rester ici...je vous souhaite BON COURAGE mon pov mossieur."

Bon alors là je ne comprends pas...elle me souhaite bon courage pour un déménagement; elle dit quoi quand une connaissance lui dit qu'elle entre à l'hopital  ? Sincères condoléances ? Merde quoi c'est un déménagement pas une chimio.

Alors les médiocres du vocabulaire, je vais vous donner un bon conseil, achetez un bon dico, apprenez un nouveau mot par jour, au bout de douze mois votre "capital vocabulaire" sera ainsi doublé,  ça vous rendra plus interressant à écouter parler et ce qui ne gatera rien, apportera de la mesure dans vos propos.

14:16 Écrit par John dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook |

Commentaires

Les justes mots J'y suis forcément très attachée puisque les seules activités que j'exerce encore c'est d'animer un atelier d'écriture pour seniors et écrire moi-même. Ce n'est pas pour autant que je suis bien comprise, le dialogue c'est comme la langue d'Esope, la meilleure et la pire des choses.
Ainsi si je dis que je suis une "vieille" dame, ce qui est la plus évidente de mes réalités, l'adjectif est récusé dans notre culture où sévit je jeunisme, alors qu'ailleurs, en Afrique ou en Asie, c'est un terme de respect et de reconnaissance de la sagesse acquise par l'expérience.
Mes voeux vous accompagnent et je vous souhaite à vous et aux vôtres, beaucoup de bonheur dans votre nouveau logis.

Écrit par : Marie-Claire | 12/04/2009

Les commentaires sont fermés.