30/03/2009

Philosophie en série.

Entendu dans un épisode des experts:

Le flic au suspect:

-Tout ce que tu peux esperer c'est la perpétuité.

Le suspect au flic:

-Je ne sais pas si j'aurai la force de tenir jusqu'au bout.

Méditez sur la profondeur philosophique de cette réplique.

10:57 Écrit par John dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook |

27/03/2009

Ma philosophie du super-pouvoir

L'autre jour, j'entendais à la radio un concours promotionnel pour la sortie d'un film de "super-héros" dont j'ai oublié le nom. Le gagnant du concours serait celui qui proposerait le super-pouvoir le plus original.

Bien sûr tous les poncifs "du super-pouvoir" y sont passés; moi je voudrais le pouvoir de voler disait l'un, moi le pouvoir de rendre les gens heureux disait une autre, moi le pouvoir de séduire sortait un troisième....

Pour ma part, je laisse tous ces pouvoirs aux "pense-petits", moi je veux le "pouvoir des pouvoirs", que dis-je le roi des pouvoirs, l'empereur des pouvoirs, celui qui rends tous les autres pouvoirs possibles, celui qui fait de vous un dieu, celui qui met les femmes et les hommes à vos pieds, celui qui vous rends beau, celui qui vous rends irresistible, celui qui vous rends intelligent... j'ai nommé le pouvoir d'achat.

19:35 Écrit par John dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook |

19/03/2009

Philosophie de la purée minute

Il y a quelques mois de cela, une grande marque specialisée dans le potage minute, mais oui vous voyez de laquelle je veux parler, à lancé la purée minute: un petit pot de purée déshydratée à laquelle il suffit d'ajouter un peu d'eau bouillante.

La revue de "protection des consommateurs", mais oui la aussi vous voyez de qui je veux parler, a analysé le produit.

Bien sûr on peut critiquer l'objet; pour moi un peu fade, et surtout le prix: 1,78€ (70 balles) pour une patate écrasée, on peut la savourer. Mais ce que je ne supporte pas, c'est la critique pour le plaisir de la critique, jugez plutôt:

On déjuge la publicité du produit qui parle de "pause-légumes": pause pomme de terre serait soit-disant plus indiqué. Ah bon depuis quand la pomme de terre n'est elle plus un légume ? Ce n'est pas parce que les nutritionistes classent la patate dans une autre catégorie qu'elle n'en est plus un; c'est comme si je disais: un labrador n'est pas un animal, c'est un chien. Je sais je frôle le sophisme, mais pour moi c'est une critique gratuite.

Autre exemple:"A la dégustation, ce qui frappe, c'est le gout de pomme de terre".

Celle-là est géniale: on nous critique une purée de pomme de terre parce qu'elle a un gout de pomme de terre. Pour moi il est évident que si on veut gouter une purée au gout de fraise, il vaudrait mieux la composer avec des fraises.

Décidément tout se perd, même l'art délicat de la critique.

A bientôt.

10:17 Écrit par John dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook |