17/01/2009

Ma philosophie de comptoir.

Introduction à ma philosophie de comptoir.

Je vais me dévoiler un peu ici, au risque de heurter, voire de choquer, j'espère parfois faire sourire (mais pas aujourd'hui) parler de ce qui me passe par la tête, de ma vision de l'époque.

Je me considère comme un grand pragmatique, je ne crois en rien.

Je ne crois pas en la réincarnation, je ne crois pas au Karma, je ne lis pas mon horoscope, et toutes les sciences plus ou moins occultes me sont indifférentes; Marabouts et autres sorciers, météorologie et assurances :)

Je ne crois pas non plus en Dieu, et malgré mon pragmatisme, je n'adhère pas au pari sur dieu de Pascal, parce que malgré que Pascal ait essayé de l'occulter, la mise est trop importante. Un grand vrp pour l'époque ce Pascal, j'aime à croire que si il vivait aujourd'hui il serait assureur; le même amour des clauses cachées et petits caractères.

Pourtant, il y a une croyance, ancrée profondément en moi, dont je ne peux me défaire. L'équilibre.

La croyance que tout s'équilibre, que tout finira par aller mieux, ou qu'on paiera plus tard le bonheur d'aujourd'hui. Je n'arrive pas à m'en défaire. Cette croyance serait une bonne chose si j'avais à me plaindre de quelque-chose, mais au contraire, tout va bien, pour le moment. Et tout au fond de moi, ça me fait peur.

Comme dit ma maman; "après la pluie le beau temps". et intérieurement j'ajoute "et après le beau temps la pluie".

A bientôt.

09:03 Écrit par John dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook |